Chute d’arbre dans une école : les enfants blessés sont « sortis d’affaire »


Les deux écoliers qui étaient en « urgence absolue » sont « sortis d’affaire », indique le préfet du Tarn-et-Garonne ce vendredi. L’un d’entre eux a toutefois dû être amputé.

L’accident s’est produit durant l’heure de la récréation. Un arbre est tombé jeudi dans la cour d’une école primaire de Bessens, au sud de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, selon une information de La Dépêche confirmée par la préfecture. 

Un marronnier de la cour est tombé sur trois jeunes enfants. « L’un a réussi à sortir seul » tandis que deux autres, des garçons de 7 et 8 ans, étaient en « urgence absolue » jeudi soir. L’un était blessé à la hanche et à la jambe, et l’autre à l’abdomen.  

Interrogé par BFMTV ce vendredi matin, le préfet du Tarn-et-Garonne Pierre Besnard a indiqué que ces deux écoliers « étaient sortis d’affaire ». Celui qui a été touché à la jambe a toutefois dû être amputé. 

L’accident a eu lieu peu avant 16 heures jeudi. Mais les pompiers ne sont parvenus à libérer les deux enfants coincés qu’à 17h40. L’intervention des pompiers a nécessité « l’utilisation de moyens de désincarcération », ont précisé les services de l’Etat dans un communiqué. 

Le vent violent en cause ?

Selon Anne Bisagni-Faure la rectrice de l’académie de Toulouse, les deux garçons sont en classe de CP et « une petite fille de maternelle a été légèrement blessée au pied et a pu rentrer chez elle ». Une cellule médico-psychologique a été installée sur la commune tandis que les personnels de la commune prévenaient jeudi dans la soirée les familles des élèves. 

En début de soirée, des groupes de parents d’élèves et des habitants étaient rassemblés, pour se soutenir mutuellement, devant la mairie. Selon Cécile Lafontaine, mère de deux petites filles dont une de sept ans qui se trouvait au pied du marronnier, « l’arbre était très vieux, il y avait du vent mais ce n’était pas exceptionnel, on ne nous a jamais parlé de danger ». Selon le site de Météo France, les rafales de vents pouvaient atteindre jeudi après-midi 50 km/h dans la région de Montauban. 


Bernard Burckel, directeur de cabinet de la préfecture, a indiqué à France Bleu Occitanie que l’école serait fermée ce vendredi, notamment pour examiner l’état sanitaire de l’arbre. 



Source: L’express